Bonjour Juliette ♡

Coucou les p’tits loups!

Comment allez vous depuis tout ce temps?! Cela faisait de longues semaines que je n’avais rien posté ici, mais comme vous le savez surement déjà, notre Mini a pointé le bout de son nez il y a maintenant presque un mois. Un mois durant lequel nous avons pris le temps de profiter mais aussi d’installer doucement un nouveau rythme de vie à 3. Il était donc important pour moi de passer ces moments en famille, et de prendre le temps ensuite de vous partager tout ça. Ces instants sont si précieux, je ne voulais pas en perdre une miette …

Mais avant de vous raconter le début de ce nouveau bonheur, petit retour express sur mon dernier trimestre de grossesse! – celui dont je n’ai pas eu le temps de vous parler car bébé est arrivé en avance 🙂 –

On rembobine: dernier trimestre de grossesse

LRM_EXPORT_20180601_145306

1er avril 2018, les 3 derniers mois de cette merveilleuse aventure pointaient déjà le bout de leur nez. 3 mois où nous avons pris le temps de réaliser notre séance photos de grossesse sous un magnifique soleil. Car oui, il a fait beau durant ces derniers mois, et chaud! Moi qui ADORE la chaleur, pour la première fois de ma vie je n’en pouvais plus – littéralement ^^ – .
C’est également durant cette période que j’ai le plus été chouchouté et gâtée. Une babyshower au top, des cadeaux pour l’arrivée de bébé, et un chéri plus qu’attentionné! Ces 3 derniers mois auront été ceux qui sont passés le plus rapidement! Ils ont commencé par un regain d’énergie, une envie de réaliser des tas de choses, de vivre des moments sympas et de profiter de ce beau bidon que j’avais. C’était un réel bonheur de pouvoir sentir ma fille évoluer contre mon cœur, de savoir qu’elle allait bien et que nous allions bientôt la rencontrer. Nous en avons profité pour dîner dehors, voir les amis et la famille, même si au fil des mois la route et la marche devenait compliqué. Car on ne va pas se mentir les filles, les dernières semaines sont de plus en plus éprouvantes. Je n’y croyais pas moi même… Moi, sportive, endurante, je pensais que je serai en méga forme du début à la fin de ma grossesse. Mais croyez moi, ce n’est pas une légende, le dernier mois est … Sportif ! ^^
Bébé pèse son poids, les positions sont de plus en plus difficiles à trouver, l’envie d’uriner est – trop – régulière, et on peine même à toucher ses pieds – haha – ! C’est étrange car tout cela me semble déjà si loin maintenant… Ces mois de cohabitation qui sont remplis d’amour, d’imagination et d’intensité
Et puis vient le temps des derniers rendez vous, et là vous sentez que le jour-J approche. Dernière séance avec la sage-femme, dernière prise de sang, derniers détails à régler… Le dernier mois commence et bébé peut arriver à tout moment. « Dernier mois, dernier jour » comme on m’a souvent dit!
Ce dernier mois si spécial qui aura duré moins de deux semaines pour ma part. Un mois de soulagement, où l’on se dit que l’on y est, que bébé va bien, qu’il sera en bonne santé peut importe quand il arrivera. Et dans le même temps, un mois où les journées paraissent une éternité! On savait avec le papa que notre mini pouvait maintenant arriver n’importe quand, et chaque soir on se regardait en se disant « peut être demain ! « . Oui nous étions impatients et le chéri d’autant plus au fil des jours!

LRM_EXPORT_20180608_193047

Et puis … arriva le 13 juin …

Il était 1h du matin à peu près quand les premières contractions commencèrent. Des contractions qui ne m’ont pas alertées puisque j’en avais depuis quelques jours toujours en pleine nuit. Mais cette fois quelque chose était différent. Aussi bien dans la sensation que dans mon cœur de future maman. Et si notre Mini était en route pour nous rencontrer?
5h00, les contractions étaient toujours présentes, régulières et un peu plus intenses. Je me suis donc décidée à réveiller le papa. Douche, chargement des sacs et nous sommes partis à la maternité. Monito en place, on m’examine. Les contractions étaient régulières, mais mon col était toujours très postérieur, quasi pas dilaté. Les contractions étaient elles dirigées uniquement dans le dos. Un accouchement par les reins comme ils appellent ça, ce qui allait – je le sentais – me donner du fil a retorde pour mon accouchement sans péridurale tant voulu!
7h00 environ, ils nous laissent donc repartir chez nous, en me conseillant de marcher et de monter des escaliers toutes la journée afin d’ouvrir le col. Nous rentrons donc, et le chéri part au travail. – Bah oui, logiquement ça allait prendre du temps –
10h00, après une nouvelle douche et une micro sieste, les contractions étaient devenues fortes, bien plus fortes. Et comme elles étaient hyper localisées dans le bas du dos, j’avais une douleur indescriptible à cet endroit. Ni une, ni deux, sous les conseils de ma maman, j’appelle de nouveau le chéri pour lui dire de revenir. On retourne donc à la maternité. Moi qui étais limite « honteuse » d’y retourner si tôt – 11h30 – sans même avoir été debout, j’ai pour une fois bien fait. Col dilaté à 5, direction la salle d’accouchement dès notre arrivée!
Quel soulagement, ces douleurs n’étaient pas là pour rien!
Après 3h de contractions, mon rêve d’accouchement sans péri tombait à l’eau. Je ne me sentais plus capable de supporter le moindre choc dans le dos. – Sensation qui est étrange d’ailleurs, on s’attend à des douleurs dans le bas ventre, dans les jambes, mais pour ma part non… – Alors oui j’étais déçue de ne pas y arriver après toute cette préparation, mais j’ai été au bout du supportable. Je voulais souffler, et profiter de cet instant magique.
Col dilaté à 8, on me pose la péri… Je respire! Nous allons enfin pouvoir rire ensemble en attendant notre bébé.

17h37… Bonjour Amour de ma vie, bonjour Juliette …

LRM_EXPORT_20180614_113113

J’en ai encore les larmes aux yeux rien qu’à en parler. Mon bébé… Ce premier cri, cette première rencontre. La rencontre d’une vie!
De quoi effacer toute l’attente et toute la douleur que l’on avait pu avoir durant cette journée.
J’ai pleuré comme jamais. Comment nos cœurs peuvent ils en une seconde aimer autant un petit être. Je ne suis surement pas objective – parole de maman – mais elle est la plus belle chose qui existe sur cette terre. Nous pensions savoir, nous pensions pouvoir imaginer, mais nous avons découvert, à ce moment là uniquement, à quoi pouvait ressembler cet amour. Un amour si intense qu’il déplacerait des montagnes. Un amour qui surpasse tout!
Pour tout vous dire je suis à nouveau perdue rien qu’à essayer de formuler ce sentiment. Je ne trouve pas les mots assez forts pour en parler. Il faudrait les inventer je pense!

Elle est notre bonheur, notre soleil, notre vie…
Elle a mes yeux et ma bouche, une odeur enivrante et nous fait des sourires qui illuminent nos journées…
Ma Mini… Que Je t’aime… Que nous t’aimons…

LRM_EXPORT_20180622_230836

Je reprends donc le temps à partir d’aujourd’hui de vous écrire régulièrement. De nombreux sujets sont notés dans mon téléphone et viendront très rapidement fournir les pages de ce blog. Comptez parmi eux mon avis au sujet de quelques marques comme Lillydoo – vous avez été nombreuses à me demander mon opinion sur ces couches –, Les Grignotins et leur mignoneries et June 22. Mais aussi des posts qui parleront de mon expérience sur l’allaitement, la préparation en hypnose à l’accouchement et le babyblues – entre autres –.

Sur ce, je vous laisse les p’tits loups, je vais aller profiter de ma Toute Petite ♡

LRM_EXPORT_20180618_164117

Bonne soirée à tous !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s